vendredi 28 août 2009

Le mémo de mes mots #2

Bürgersteig: ce mot allemand désigne tout simplement un trottoir. Bürgersteig, comme ça, à première vue, ne provoque en moi aucune émotion particulière. Ce n'est que lorsque je réfléchis à la composition du mot que se déclanche en mon esprit une surprise suivi d'un ricanement.
  • Bürger signifie le bourgeois ou le citoyen. D'ailleurs, au nouvel an, le chancelier (ou la chancelière) et le président de la "Bundesrepublik" commencent leurs voeux par "Lieber Bürger, Liebe Bürgerin" (lorsque le président français dit d'un ton extrêment solennel "mes chers compatriotes").
  • Steig désigne le chemin (sauf que Weg est plus commun que Steig pour le chemin).

Donc Bürgersteig, c'est mot à mot, le chemin du bourgeois et, par extention, le chemin du citoyen."Chemin du bourgeois" trouve sa logique si l'on considère le bourgeois non par opposition à une personne moins aisée mais comme habitant d'un bourg, d'une ville. Et le trottoir ne se trouvait à l'époque que dans les villes.
Mais je trouve le mot Bürgersteig surranné voir pompeux et il continuera de provoquer en moi un petit ricanement intérieur.

5 commentaires:

gingko a dit…

par chez moi, on dit tout simplement "Trottoir"..

ou Gehsteig en fait..

Bürgersteig, on l'entend pas trop..

Little Cat a dit…

Ah oui quand j'etais en Bavière pareil, j'entendais trottoir. à Berlin ils disent aussi trottoir. Ici on dit vraiment Bürgersteig, je crois que c'est général au nord de l'allemagne. Gehsteig, en voilà un mot LoGiQuE! C'est comme le sidewalk des americains!

David a dit…

tiens, eh bien figure toi que les Britts disent "pavement" pour trottoir mais que cela signifie aussi chaussée !! s'agit pas d'etre etourdi quand on passe le permis au Royaume Uni !!!

elsa a dit…

Les politiciens allemands donnent du "Chers Citoyens, Chères Citoyennes" là où nous Français recevons du "Chers compatriotes".

Je viens juste de remarquer la différence.

cat a dit…

j'aime beaucoup ce petit lexique que tu nous proposes !!!

j'ai pensé à toi durant mes vacances, avec mon fiancé, nous avions pris l'habitude de partir chaque soir dans un pays différent grâce à antoine de maximy et son "j'irai dormir chez vous" ... c'est ainsi que nous sommes partis en suisse allemande ...
bon je sais la suisse c'est pas l'allemagne ;)


bisous little cat

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...