vendredi 13 juillet 2012

Une drôle d'amitié

Chez Folio,
En 1978
Première édition en 1978
Traduit de l'anglais par Léo Lack
Introduction par Arthur Köstler
122 pages

Stuttgart. Hans Scharz, le narrateur, fils d'un médecin juif, se lie d'amitié avec le nouvel élève, Conrad von Hohenfels issue de la noblesse. À l'arrivée d'Hitler, l'ambiance change complètement dans la classe. Hans devient alors victime de brimades et d'humiliations. Son père décide ainsi de l'envoyer aux État-Unis chez un oncle où il pourra poursuivre une scolarité normale et entammer une carrière brillante. Bien des années plus tard, Hans reçoit une lettre concernant son ami Conrad...

Plus qu'une histoire d'amitié, les effets du nazisme sur la population sont ici abordés. On constate le changement radical d'attitudes des élèves face à Hans tout cela à cause de ses origines juives. Ironie du sort d'autant plus que son père a combattu pour l'Allemagne durant la première guerre mondiale. Les idées nazies agissent sur le peuple comme un virus modifiant leur manière d'être et leurs valeurs. C'est ce qu'évoque le père d'Hans, confiant, lorsqu'un sioniste vient lui rendre visite: "Ce n'est qu'une maladie passagère, quelque chose comme une rougeole, qui disparaîtra dès que s'améliorera la situation économique. Croyez vous vraiment que les compatriotes de Goethe et de Schiller, de Kant et de Beethoven, se laisseront prendre à cette foutaise? Comment osez-vous insulter la mémoire de 12 000 Juifs qui sont mort pour motre pays? Für unsere Heimat?" (p. 65-66)

C'est un livre, touchant, très rapide à lire. Je l'ai lu en une soirée pendant mes vacances. Dans une langue simple, le narrateur décrit une amitié contrariée et l'impact que les idées nazies ont eu sur elle. Je trouve que ce roman pourrait aisément se ranger dans la catégorie jeunesse.

10 commentaires:

Elsa a dit…

Tu me donnes envie de lire ce livre. :)

Little Cat a dit…

Il est sympa et se lit vraiment d'une traite!

marielle a dit…

Je ne me lasse de lire des textes sur cette période mais trop souvent ce sont des histoires côté français... au collège, notre prof nous faisait découvrir de très belles histoires mais c'est loin...

Toblorone a dit…

Je me souviens , j'avais lu ce livre a l'adolescence! Il y a même eu un film...que j'avais également bien aimé
Bises floriane

Little Cat a dit…

Marielle: et moi donc... IL y en a un que je viens de finir, il attend sa note patiemment
Floriane/ Ah il y a un film là dessus, je ne savais pas :-) Comme on dit ici: Man lernt nie aus! ;-)

Nectar a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nectar a dit…

On l'a lu au collège, mais je ne me souviens pas du contenu.

Little Cat a dit…

@Nectar: Ben voilà maintenant tu sais de quoi il en retourne :-D

Les piles intermédiaires a dit…

J'ai lu ça quand j'avais 10 ans, quelque chose comme ça, dans une collection de littérature jeunesse. Donc oui, le bouquin entre parfaitement dans cette catégorie ! Et comme tous les très bons livres de littérature jeunesse, on peut le découvrir à tout âge avec le même plaisir, visiblement :-)

Little Cat a dit…

Ah oui effectivement :-D

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...