mardi 28 février 2012

Tiergarten et Großer Stern

Le Tiergarten est énorme. Il s’étire de part et d’autre de la Strasse des 17.Juni (avant, Siegeallee) sur des hectares et des hectares de verdure. Là où les familles d’immigrés pour la plupart, viennent pique-niquer toute la journée en été…
C'est Frédéric Ier qui fit concevoir ce jardin qui servit de lien entre le Château de Charlottenburg et celui de la ville (celui qui a été rasé et que l'on hésite à reconstruire). Le Tiergarten fut un terrain de chasse privilégié des Hohenzollern ce que l'on voit sur ces statues. Frédéric III demanda à Lenné de le transformer en jardin anglais.
Dans ce poumon berlinois, ou plutôt, sur la grande étoile, à proximité de la Siegesäule, se trouve une énorme statue : le monument national de Bismarck. Œuvre de Reinhold Begas, elle a été inaugurée en 1901 et a trouvé sa place actuelle en 1938. Il se trouvait avant sur la place de la République, là où se trouve le Reichstag. (Source).
Sybille, représentant la sagesse de l’Etat
Atlas qui sybolise « L’inégalable puissance » de Bismarck
Germania sans doute maîtrisant la bête, animalisation des révoltes
Siegfried, le forgeron, allégorie de l'épée et du fer: Bismarck étant souvent comparé à ce métal? Ne symboliserait-il pas les batailles qui ont réunies toutes les provinces indépendantes une nation "forte"?
Ce monument est digne d'un culte de la personnalité...
De loin, on aperçoit la Siegesäule, ou colonne de la victoire
Après de longs travaux de rénovation, on peut en apprécier à nouveau toute la splendeur
Elle a été réalisée à la fin du 19è sur les plans de Heinrich Strack. C'est depuis 1938 que la colonne se trouve à son endroit actuel, sur la grosse Stern (la grande étoile).
Pour en découvrir sous les secret, il faut passer par un tunnel...
... où la signification des mosaïques et des reliefs est expliquée
L’entrée n’est pas onéreuse et il y a un musée sur l’histoire de l’Allemagne, sur les monuments relatifs aux batailles surtout prussiennes et napoléoniennes… La bataille contre le Danemark en 1864, la bataille contre l’Autriche en 1866 et enfin, celle contre Napoléon en 1871ont été un prétexte à la construction de cet édifice. Après quelques marches, on peut déjà apprécier les mosaïques réalisé par Anton von Werner et une entreprise vénitienne...

Après encore quelques marches, on est ravis par une vue imprenable sur la ville.

Puis regarder la statue de la Victoire qui surplombe l'édifice:

Le français voulaient raser cette colonne et ils ont récupéré les reliefs. Heureusement, les alliés et les soviétiques s'y sont opposés. En 87 au 750 anniversaire de Berlin, les relief ont regagné leur place. Sans la Siegesäule, les personnages de in weiter Ferne so nah de Wim Wenders, suite du film Himmel über Berlin, et les membres de U2 n'y seraient jamais montés!!!
Notons tout de même au passage que le film Himmel über Berlin a été réalisé en 1987 et que la chanson far away so close de U2 a écrite pour le film in weiter Ferne so nah.

12 commentaires:

Elsa a dit…

Merci pour cette chouette balade agrémentée d'histoire!
Il y a des fois où nous brillons par notre germanophobie mais j'ose penser que les choser évoluent en bien. ;)

Elsa a dit…

D'un autre côté, il y avait aussi des raisons évidentes à notre germanophobie.

David a dit…

Si loins ,Si proches !
Le puuuur chef d'oeuvre !

Little Cat a dit…

Elsa - ah oui l'histoire fanco allemande ;-))
David - ha oui et la scène avec peter falk des ailes du désir !!!

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Fichtre ! Je savais pas du tout qu'on pouvait monter tout en haut de la Siegessäule ! Cool ! Faudra que tu reviennes nous faire un reportage en été tout de même, ce sera ptêt mieux :-)

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

@ Elsa - euh non, les raisons de "notre germanophobie" ne sont pas du tout "évidentes" !! La France et l'Allemagne (sous différentes formes) ont été en guerre plusieurs fois au cours des XIXème et XXème siècle... et ? cela n'a rien d'exceptionnel pour deux nations européennes voisines. L'histoire de l'Europe jusqu'en 1945 (en fait jusqu'aux années 1990 avec l'ex-Yougoslavie) n'est qu'une litanie de conflits mineurs ou majeurs, où chacun agressait son voisin sous n'importe quel prétexte ! La longue période de paix en Europe occidentale que nous connaissons depuis 1945 est une exception, qui durera encore, espérons-le. La Prusse était un État très militarisé, et même au sein de l'Allemagne de Bismarck, la domination prussienne passait mal dans les autres provinces (par exemple, beaucoup de thèmes du carnaval de Cologne sont nés par dérision envers le militarisme prussien).

La France napoléonienne a sauvagement envahi et occupé l'Espagne en 1808, les Espagnols n'ont pas oublié et célèbrent toujours leur indépendance acquise après une lutte sanglante, le 2 mai y est un jour férié (cf les tableaux de Goya "Dos de Mayo" et "Tres de Mayo"). Mais est-ce que les Espagnols ont des "raisons évidentes" pour faire preuve de "francophobie" ?

Même des nations aujourd'hui aussi "amies" que sont les pays scandinaves se sont livré des guerres sanglantes pendant un millénaire, jusqu'à ce que la Norvège obtienne son indépendance de la Suède en 1905 après un siècle d'occupation suédoise (et avant ça, il y avait 700 ans d'occupation danoise). Tout plusieurs provinces du sud de la Suède dont les villes de Malmö et Lund, étaient historiquement danoises avant que la Suède ne les annexe à la fin du XVIIème siècle. Etc, etc... Pourtant ces peuples scandinaves se reconnaisent comme frères et n'estiment pas avoir de "raisons évidentes" de se détester.

Bref, il est important de connaître l'histoire de son pays, mais cela doit s'arrêter là. Comme tu dis, il vaut mieux penser que les choses évoluent en bien...

Little Cat a dit…

@Le chroniqueur Berliniquais: Ah oui va falloir revenir en été! Pour voir l'étendue de vert!!!
Ton commentaire est tout À fait intéressant!!! Je ne savais pas que le carnaval de Cologne était une satire de la militarisation extrême prussienne!! Il est vrai qu'entre pays voisins ca "kracht" toujours, surtout pour des territoires, l'Allemagne et la Pologne aussi o_O les révoltes de la Silésie et j'en passe!... merci d'avoir souligné ce point!!
@Elsa: c'est vrai que cela va en s'arrangeant avec la germanophobie française, que, personnellement, je trouve totalement stupide parce que j'estime que chaque pays, chaque gouvernement a sa part d'ombre et de lumière... En ce moment, en France, les politiciens de droite font l'apologie de la politique allemande, à raison ou à tort, je ne sais pas, car rien n'est tout blanc ou tout noir... Ici il y a des choses bien et des choses moins bien dans la vie courante, On a pas de taxe d'habitation, les impôts sont retirés directement du salaire, mais il n'y a pas de smic! C'est à dire que tu peux arriver dans une boîte (surtout pour les métiers manuels tels que coiffeur) et toucher 800E qu'est ce que tu fais avec 800E? Tu as des jobs payés 1 E de l'heure o_O... Ah on pourrait papoter pendant des heures sur cela! LE mieux ce serait qu'on se rencontre tous à Strasbourg (C'est presque mi-chemin entre Berlin et Paris) et qu'on en papote de vive voix autour d'un café ou d'une bière, ça vous dirait? Ou si Elsa a envie de voir Berlin en Live!...

Fab a dit…

Je ne savais pas non plus qu'on pouvait monter dans la Siegessäule, je ne suis même jamais allée voir les mosaïques et le musée, merci pour le Tipp, j'irai y faire un tour quand les cieux nous seront plus cléments.

Little Cat a dit…

;-)

marielle a dit…

Tes photos sont magnifiques. La vue du bas des marches, j'adore !

Little Cat a dit…

Thanks Marielle!! Quand les endroits sont beaux on ne peut qu'être inspirée!

Elsa a dit…

Purée, je n'avais même pas encore lu ta réponse à mon commentaire !
Venir à Berlin ou Strasbourg me dit bien mais les finances ne veulent pas encore... Je suis coincée à Paris.
ce serait très drôle de se rencontrer en vrai !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...