mardi 29 novembre 2011

Der fast goldene November #2: Un air d'Italie à Potsdam

Nous voici sur Pfingstberg au Belvédère. La construction de ce bâtiment ne se fit pas sans encombres puisque déjà Friedrich Wilhelm II dût abandonner son projet bien trop coûteux. Son petit fils Friedrich Wilhelm IV le reprit, en dessina les esquisses inspirées de la Renaissance italienne (on ne s'en serait pas douté). Il demanda à Persius et ses copains Hesse et Stüler de réaliser plans et traveaux. Lenné, quand à lui et comme toujours, s'occupa du jardin. Pour des raisons financières la construction de ce belvédère se fit en deux temps: entre 1847-1852 et 1860-1863, normalement il devait ressembler à ceci mais n'a jamais été achevé.

Photo et sources: ici
Peut-être à cause du temple de Pomone (je ne l'ai pas photographié) que l'on aurait dû raser pour construire les marches descendant sur la fontaine...
Toujours est-il que ce temple fut le premier travail de Schinkel avant qu'il ne devienne célèbre et fut réalisé vers 1800, Sous Friedrich Wilhelm III. Il acheta le temple et les jardins. J'apprends de mon fidèle équiper que Pomona n'est pas seulement une marque de produits congelés mais la déesse romaine des fruits (par extension également une des déesse de la fécondité.) Tombé en ruine au fil des ans et des guerres fut reconstruit en 1993. (Grâce à la fondation Hermann Reemtsma de Hamburg qui a également initié les traveaux d'assainissement du belvedère.)
Ici, on trouve des explications, même en anglais sur le Belvédère.



Lorsque l'on regarde la photo d'Elisabeth-Louise, sa femme, ci-dessus, et qu'on la compare avec la frise sculptée ci-dessous, la ressemblance saute aux yeux, non? (sur la fresque, elle apparaîtrait en tenue plus décontractée.)

Cette frise sculptée se répète tout le long de cette allée.



La salle mauresque a été dessinée par Carl von Diebitsch est de toute beauté. Des traveaux d'assainissement ont été effectués de 1997 à 2005. La mairie de Potsdam et la fondation Pfingstberg organisent de mai à octobre des mariages civils en ces lieux, où autrefois la famille royale venait prendre le thé (la source est en dessous).



Après avoir attendu le feu vert pour gravir quelques marches, on peut admirer, les aigles...


...et ce que l'on appelle la plus belle vue de Potsdam.



Temps un peu brumeux, certes, mais non dénué de charme.

5 commentaires:

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Oh je suis allé au Pfingstberg il y a de ça plus de 3 ans, j'avais adoré ! La vue était magnifique en effet, et l'endroit vraiment très beau. Tu me donnes envie de redécouvrir Potsdam.

Little Cat a dit…

;-) Y a tellement de beaux coin par là, un vrai bol d'air frais!

Zoé a dit…

L'escalier est magnifique....

Marielle en dilettante a dit…

Postdam recèle des trésors. Décidément tu me fais voyager ce soir et rêver ... merci et des bises

Marielle a dit…

Superbe !! En effêt un vrai air d'Italie souffle par ici !!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...